• 1

Saint-Martin de Crau (26/04/2015) : Gallon et Morenito de Aranda triomphent...

@ElTico
@ElTico
Il est des larmes qui font malgré tout chaud au coeur... Et celles de Michel Gallon, alors que "Desestierto" venait à peine de s'éteindre et bien avant qu'il ne soit finalement déclaré meilleur 
toro de cette Corrida de Competencia et ne reçoive le Trophée "Aimé Gallon", étaient lourdes de signification lorsque l'on connaît la passion et l'abnégation qui animent cette famille ganadera.
 Quel dommage que l'on n'ait pas cru bon d'accorder une vuelta posthume à ce superbe combattant en provenance du Mas d'Icard, dont le seul défaut était de ne pas avoir la totalité des moyens physiques que lui réclamaient ses nobles intentions... 
Côté toreros, le grand triomphateur de cette tarde est Morenito de Aranda. Héros malheureux de la superbe corrida de Rehuelga l'an passé, le madrilène a montré à nouveau de belles dispositions qui pourraient bien lui valoir de signer un bail pour les années à venir en terres de Crau, comme l'avait fait son mentor José Ignacio Ramos il y quelques temporadas en arrière. 
Nos deux français Mehdi Savalli et Thomas Joubert n'ont pas réellement trouvé matière à s'exprimer aujourd'hui. A saluer la dignité du second face à l'impossible François André. Beaucoup auraient déserté, avec bien plus de contrats au compteur, là où Thomas a fait face avec les moyens du moment. 
Ainsi s'achève cette édition 2015 de la Feria de la Crau qui a enregistré, malgré une météo très défavorable, un beau succès d'affluence. La taquilla a d'ailleurs enregistré, et c'est à souligner une meilleure entrée ce dimanche pour la corrida "française", que pour le cartel "phare" qui était celui du samedi.
 
Laurent Deloye ElTico
 
 
La chronique d'Anthony Pagano :
 
Morenito de Aranda.
1er toro: Ganaderia "Gallon" - N°130 - 515 kg - "Desestierto" - 04/2010.
Il salua le toro d'ouverture par de belles véroniques où le Gallon se révéla d'ores et déjà très noble, avant de s'élancer avec envie sur le groupe équestre pour trois rencontres. Morenito brinda la faena au public et débuta avec douceur et toreria. Il s'employa à faire briller le toro, qui montra noblesse et douceur dans la charge tout au long du combat mais accusa toutefois un léger manque de force. Le toro répéta dans la muleta sur les deux cornes, tout au long de cette faena bien orchestrée par le matador qui coupa une oreille après entière trasera. Grand toro des frères Gallon, pour lequel une vuelta posthume aurait été légitime.
4ème toro: Ganaderia "Curé de Valverde" - N°158 - 535 kg - "Bonito" - 12/2009.
Il lidia bien cet exemplaire qui reçut quatre puyazos en venant de loin et avec envie mais resta timide dans le péto. Lors de la faena, le toro fut encasté et exigeant mais grâce à une bonne technique, Jésus réussit à en faire ressortir la noblesse et servit de bons passages notamment à droite. Une oreille après entière en place.
 
Mehdi Savalli.
2ème toro: Ganaderia "Alain Tardieu" - N°94 - 460 kg - "Barbudo" - 03/2011.
Capote en mains, Medhi s'illustra dans de belles véroniques et chicuelinas enchainées. Le Tardieu ne s'employa pas réellement sous le fer. L'Arlésien orchestra un tiers de banderilles enjoué et brinda au public. Mehdi resta en dessous des capacités de ce toro noble et mobile dans le troisième tiers. Il offrit de bons détails mais le tout manqua d'organisation. Il salua après une lame entière tombée et légère pétition d'oreille.
5ème toro: Ganaderia "Concha y Sierra" - N°8 - 510 kg - "Aceitulero" - 03/2011.
Toro magnifique, que Mehdi salua par deux largas de rodillas osées. Quatre rations de fer pour le toro qui ne poussa que très peu. Après avoir banderillé lui même, Mehdi se retrouva face à un adversaire exigeant, à la charge hésitante et violente et peu intéressé par le combat. Il n'eut d'autre options que celle de prendre l'épée et logea une demie lame en avant après deux pinchazos.
 
Thomas Joubert
3ème toro: Ganaderia "François André" - N°15 - 480 kg - "Imperuoso" - 04/2011.
Thomas eut d'entrée affaire à un opposant qui réfléchissait et regardait beaucoup. Spectaculaire lors de l'épreuve des piques, le toro renversa le groupe équestre sur la première des trois rencontres prises avec bravoure et puissance. Muleta en main, Thomas resta digne face à ce toro violent, coupant les terrains et le cherchant constamment.  Thomas resta d'un calme olympien malgré cet adversaire peu orthodoxe, mais il ne put construire de faena. Il salua après une mort en plusieurs temps.
6ème toro: Ganaderia "Blohorn" - N°41 - 550 kg - "Kalao" - 01/2010.
Face au dernier toro de la tarde, l'Arlésien donna de belles véroniques et conduisit le Blohorn vers deux rencontres, le toro ne s'employant que sur la seconde. Il effectua un bon quite par chicuelinas et brinda au public. Faena sous une pluie battante, débutée par statuaires puis sur le piton droit. Toro exigeant à la charge désordonnée qui s'éteignit rapidement. Guère d'option pour le matador qui ne put montrer que de bons passages à droite. Après un bon final par naturelles Thomas tua d'une demie lame trasera après pinchazo.
 
Anthony Pagano
 
 
Fiche technique :
Six toros de ganaderias différentes. Tous bien présentés et armés. 
Ordre de sortie: Gallon - A.Tardieu - F.André - Valverde - Concha y Sierra - Blohorn.
 
26 Avril 2015 - 17h00.
Entrée: 3/4.
Temps: Très couvert avec vent et pluie importante à partir du quatrième toro.
Durée de la course: 2h35.
Rencontres avec la cavalerie d'Alain Bonijol: 18.
Poids des toros: 515, 460, 480, 535, 510 et 550 kgs.
 
A noter :
- Ovation posthume au toro "Desestierto" de la ganaderia Gallon, qui reçut également le prix "Aymé Gallon", récompensant le meilleur toro de la féria.
- Mathias Forestier salua après avoir piqué le troisième toro.
- Morenito de Aranda est sorti à hombros à l'issue de la corrida.
 
Morenito de Aranda (Tabac et or) : 1 Oreille après 1 avis / 1 Oreille.
Mehdi Savalli (Bleu roi et or souligné de noir) : Saluts / Silence.
Thomas Joubert (Bleu marine et or) : Saluts après 2 avis / Saluts.