• 1

Arles (05/05/2015 - tarde) : les seules oreilles pour Manuel Manzanares et Sebastián Castella...

Photo : Daniel Chicot
Photo : Daniel Chicot
Terne après-midi dans les arènes d'Arles en ce dimanche de Pâques. Le Mistral soufflant en rafale glaciales a refroidi les corps autant que les toros de Montalvo les coeurs...
Au terme de cette course longue de près de trois heures, les seuls trophées octroyés ont récompensé le rejoneador Manuel Manzanares et Sebastián Castella, ce dernier recevant le Prix de meilleur torero remis par le Comité de la Feria.
Les toros de Montalvo, bien présentés et correctement armés, maniables en général, ont manqué de classe et de race. Seul le brave exemplaire sorti en 5ème position pour Sebastián Castella, releva un peu le niveau d'un lot globalement décevant. Le toro de Murube qui ouvrait la course pour le rejoneador a donné du jeu malgré un soupçon de mansedumbre. 
 
Manuel Manzanares a me semble-t-il beaucoup progressé ces derniers mois. Auteur d'une prestation impeccable face à un Murube mansote qui a eu du mal à tenir la distance, il obtint une oreille de son opposant après un rejon de mort rapide d'effet.
 
Sebastián Castella a salué à l'issue de son premier combat face à un Montalvo sans classe ni race. Le cinquième était brave et plus disposé au combat. Le biterrois servit une faena d'intensité croissante et termina son labeur d'une entière efficace.
 
Iván Fandiño avait revêtu le costume de lumière de sa récente déception Madrilène. Dieu seul sait ce que le Basque avait derrière la tête en agissant de la sorte... Mais n'était-on pas aujourd'hui "Domingo de Resurrección". Résurection il n'y a pas eu... Mais pour autant, Fandiño n'a rien à se reprocher après avoir tout essayé face à deux toros faibles et fades. 
 
Daniel Luque a lui aussi été trahi par ses deux adversaires du jour. Malgré de très beaux gestes face aux quatrième et septième de cette très longue corrida, l'ensemble manqua d'intensité en raison du peu de qualités de ses deux Montalvo. Il aurait malgré tout du couper une oreille du toro qui clôturait la course sans une malheureuse atravesada.
 
Arles - dimanche 5 avril 2015 - tarde
Quatrième de Feria
2/3 d'arène
Temps ensoleillé, mais Mistral violent et glacial
Durée de la course : 3 heures
Toros de Montalvo bien présentés et correctement armés, maniables en général mais manquant de classe et de race. Le meilleur fut le quatrième pour Sebastián Castella. Un toro de Murube, mansote, ouvrait la course pour le rejoneador.
Poids affichés : 530 ; 520 ; 510 ; 540 ; 510 & 530 kgs
12 rencontres avec la cavalerie Alain Bonijol
 
Manuel Manzanares : oreille
Sebastián Castella : saluts après avis et oreille après avis
Iván Fandiño : saluts après deux avis et saluts après avis
Daniel Luque : silence et silence après avis
 
Laurent Deloye ElTico