• 1

Saint-Etienne du Grès (08/03/2015) : Dylan Raimbaud triomphe lors de la fiesta campera...

Photo : Alexis Yckache
Photo : Alexis Yckache
C'est sous un temps ensoleillé que s'est déroulée, ce dimanche 8 mars, dans les arènes de Saint Etienne du Grès, une fiesta campera organisée par la Pena taurine 
locale "El Galo".
 
Face à des toros-novillos de Pagés-Mailhan, trois matadors de toros, Mehdi Savalli, Thomas Joubert et "Michelito" Lagravère ainsi que les novilleros, André Lagravère "El Galo" et Dylan Raimbaud.
 
Le premier toro de l'après midi se fit remarquer dès son entrée en piste en tapant très fortement, à deux reprises, le burladero et occasionnant de jolis dégâts sur celui-ci. Mehdi Savalli le salua par de belles véroniques suivies par chicuelinas et revolera. Après une mono pique, son opposant montra des signes de faiblesse, perdant les mains à plusieurs reprises. Le torero Arlesien posa les palos avec brio et alegria, en compagnie d'El Galo, avant de brinder son toro à sa compagne Estelle Espejo. Face à la faiblesse de son adversaire, il fut contraint de toréer à mi-hauteur, sans l'obliger.  Cela n'empêcha pas Mehdi de livrer une tauromachie douce, avec de très bons moments sur la corne droite, finissant sa faena par redondos. Une mort en plusieurs temps le priva certainement d'un trophée.
 
Thomas Joubert accueillit un toro qui se montra court dans son capote de salida. Il le conduisit ensuite par chicuelinas marchées, avant l'unique rencontre avec la cavalerie. Puis, Thomas effectua un quite serré par tafalleras, le tout rematé par une larga. Il dédia son combat à Nathalie Noel. Au dernier tercio, son toro se révéla querencioso, chargeant sans classe. Thomas fut au dessus de son astado, appliqué et faisant preuve de beaucoup de maturité dans son toreo. Il livra une faena élégante, réussissant à embarquer son toro dans de belles séries templées, supérieures sur la corne droite. Une mort longuette le priva également de trophée. 
 
Michelito hérita d'un toro sans fond, à demie-charge, ayant une pointe de violence. Devant le peu de qualité de son bicho, le matador franco- mexicain se montra volontaire, réussissant à lier de beaux passages, notamment sur le piton gauche. Après une entière tendida et un coup de verdugo, Michelito put promener la première oreille de la tarde.
 
Le novillo sortit en quatrième position fit une incursion dans le callejon, après les premiers capotazos d'El Galo. A la muleta, son toro exigeant mit quelque peu en difficultés le novillero. L'ensemble de son labeur fut irrégulier, se faisant souvent déborder. Il réalisa tout de même de bons derechazos mais trop isolés pour faire décoller la faena. Ovation
 
Pour clôturer cette fiesta campera, Dylan Raimbaud coupa les deux oreilles d'un novillo qui offrit un bon jeu. Après un partage des banderilles avec Pierre Mailhan et un brindis à Thomas Joubert, le jeune novillero au toreo très fin, livra une prestation appliquée, de style classique. Profitant des bonnes charges du Pages-Mailhan, il traça sur les deux bords de belles séries relâchées et templées qui ravirent les tendidos. En fin de faena, voulant trop rester sur son novillo, il subit une voltereta heureusement sans conséquences. Il paracheva son travail par une entière jusqu'à la garde.
 
 
Arènes de Saint Etienne du Grès (13)
Beau temps
No hay billetes
 
5 toros-novillos de Pagés-Mailhan inégaux de présentation et de comportement
 
Mehdi Savalli : Ovation
Thomas Joubert : Ovation
Michelito : 1 oreille
El Galo : Ovation
Dylan Raimbaud: 2 oreilles
 
Nota : Une minute de silence fut observée en mémoire de Denis Sanchez récemment disparu.
 
Alexandre Guglielmet