Première Edition de Ciné Campo 2021...

  • Imprimer

Visuel CineCampo 040521 1L’ouverture de la première édition de Ciné Campo est prévue le 10 juillet 2021, un événement qui mêle le cinéma et la tauromachie créé par l’actrice Violette Barratier et le CTMS.
Vous découvrez le programme sur la superbe affiche créée par l’artiste peintre et conceptrice d’affiche de cinéma, Olivia Barratier.

// VENDREDI 9 JUILLET //
20h Avant Première du film Envole Moi en présence du réalisateur Christophe Barratier au CGR Nîmes.
7 euros la place

// SAMEDI 10 JUILLET //
12h - 13h30 Projection du Documentaire « Luis Miguel Dominguín, El Número Uno » produit par Galatée Films au CGR Nîmes + MasterClass Christophe Barratier

17h Tienta à la Ganadería de Dominique Cuillé avec le matador Marc Serrano

19h Repas à la Ganadería

Journée à 40 euros

Visuel CineCampo 040521 2

Les invités d’honneurs lors de cet événement sont le matador Marc Serrano et le réalisateur Christophe Barratier, grand aficionado.

 

Visuel CineCampo 040521 3Le Vendredi 9 Juillet 20h, Evrard Zaouche nous ouvre les portes du cinéma CGR Nîmes pour l’Avant Première du nouveau film Envole Moi avec la présence du réalisateur Christophe Barratier.

 

Visuel CineCampo 040521 4Le Samedi 10 Juillet 12h - 13h30, le documentaire Luis Miguel Dominguín, El Número Uno sera projeté au CGR Nîmes. S’en suivra d’une MasterClass de Christophe Barratier.

 

Visuel CineCampo 040521 5À 17h, nous assisterons à une Tienta à la sublime Ganadería de Dominique Cuillé avec le matador Marc Serrano. Toute la tienta sera accompagnée par les notes de guitare classique de Christophe Barratier.

Visuel CineCampo 040521 6 Visuel CineCampo 040521 7

À 19h, la journée se terminera par un repas avec des produits régionaux, une tombola sera organisée avec des dvd, affiches, photos dédicacées par nos invités d’honneurs.

INFOS:
- Le Pass "Journée Complète" est limité à 120 personnes.
- Toute inscription doit être accompagnée de son règlement,40€ par personne.
- Les inscriptions seront prises par ordre d'arrivée.
- Une fois les Pass bouclés, vous pourrez assister, malgré tout, au documentaire Luis Miguel Dominguín et à la MasterClass de Christophe Barratier, au prix de 6€.
- Les boissons ne sont pas comprises dans le prix de la journée.
- Le cinéma CGR se trouve Avenue de la Méditerranée.30000 Nîmes. Un parking public est à proximité.
- Pour envoyer vos chèques : Hervé Reynaud. CTMS. 65 Allée de l'Arçon. 30000 Nîmes.
- Renseignements: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nous remercions Do Cuillé, Sophie Rigon, Evrard Zaouche, Philippe Latour, Olivia et Christophe Barratier.

Le vendredi 9 juillet,à 20 heures,vous pourrez assister en, avant première, au film Envole Moi en présence du réalisateur Christophe Barratier. Toujours au cinéma CGR. 7€.

 

Visuel CineCampo 040521 8Biographie Christophe Barratier

Christophe Barratier

Le réalisateur des Choristes, né le 17 Juin 1963, est aussi guitariste classique de formation. Après sa licence de concert de l'Ecole Normale de Musique de Paris, Christophe Barratier remporte plusieurs prix lors de concours internationaux. Mais en vivre est difficile.

Et en 1991 il accepte l’offre de son oncle, le réalisateur et producteur de cinéma Jacques Perrin, d’intégrer sa société de production, Galatée Films. Le monde du cinéma ne lui est pas étranger puisque son père, Jacques Henri Barratier, fut producteur et que sa mère, Eva Simonet, exerça le métier d’actrice avant de devenir une importante attachée de presse du septième art français.

Dans la société de son oncle, Christophe Barratier apprend le métier de producteur et participe, en tant que producteur délégué, aux films “Microcosmos, le peuple de l'herbe” (1995), “Himalaya, l'enfance d'un chef” (1999) et “Le Peuple migrateur” (2001). Mais sa fibre artistique ne se satisfait pas de ce rôle d’accompagnateur de films. Aussi décide-t-il en 2002 de réaliser un premier court-métrage, “Les Tombales” avec Lambert Wilson, Carole Weiss et Kad Merad. La sélection du film au festival de Clermont-Ferrand l’encourage à continuer dans cette voie.

Après avoir surmonté de grosses difficultés pour le financer, son premier long-métrage sort finalement en 2004. “Les Choristes”, avec Gérard Jugnot, François Berléand et Kad Merad en tête d’affiche, est un carton. Le film attire presque 9 millions de spectateurs et récolte deux César et deux nominations aux Oscars.

Le réalisateur est de retour en 2008 avec“Faubourg 36”. En plus de Clovis Cornillac, Gérard Jugnot et Kad Merad sont de nouveau sollicités, ainsi que la jeune Nora Arnezeder. On y retrouve également la passion de Christophe Barratier pour la musique, puisque le film a pour toile de fond le music-hall des années 30.

En 2011, le cinéaste se lance dans la réalisation d’une nouvelle adaptation du roman “La Guerre des boutons”, popularisé par le film d’Yves Robert en 1962. A l’affiche, les habitués Kad Merad et Gérard Jugnot, ainsi que Laetitia Casta et Guillaume Canet. Le film, intitulé La Nouvelle guerre des boutons, sort le 21 septembre 2011, soit une semaine après l’arrivée sur les écrans d’un film très similaire, La Guerre des boutons de Yann Samuell. Les deux longs-métrages font finalement un nombre d’entrées assez proche, mais c’est néanmoins la version de Christophe Barratier qui l’emporte avec plus d’1,5 million de spectateurs.

En 2015, changement radical de registre avec L’Outsider pour Christophe Barratier. Passionné par les histoires du temps jadis, le réalisateur des Choristes plonge dans un sujet d'une actualité brûlante: le dérèglement de la planète financière. Et ce, à travers le cas très particulier de Jérôme Kerviel, jeune trader qui a failli faire imploser son employeur, la Société Générale, et le système mondial dans son ensemble.

Le prochain long métrage est Envole Moi, film idéal pour retrouver les salles de cinéma, dès leur réouverture le mercredi 19 mai. Entre comédie et feel-good movie, un film à partager en famille avec Gérard Lanvin et surtout le duo Victor Belmondo - Yoann Eloundou

   

Visuel CineCampo 040521 9Biographie Marc Serrano

Marc Serrano

Matador Nîmois né le 26 avril 1978.
Un grand père maternel, d’origine Espagnole, aficionado et une corrida, vue des gradins, en entrant avec sa maman au sixième toro dans les arènes de Nîmes, une tradition depuis oubliée, mènent Marc sur la planète des toros dès l’âge de 5 ans.

En 1991, Marc intègre le Centre Français de Tauromachie. Le jeune homme apprend vite et de 1992 à 1993,il enchaine une quarantaine de capeas. Le 19 aout 1993,il débute en habit de lumières et en public dans les arènes des Saintes Maries de la Mer. Marc combat un becerro du Laget et coupe une belle oreille. Sous l’égide du CFT, Marc va toréer une soixantaine de non piquée en France et en Espagne. Marc fait une moisson incroyable d’oreilles,de rabos et de trophées. Les plus marquants : Trophée Nimeño II en 1994, Trophée Chaquetilla 1994 et 1995, Esparagos de Oro à San Adrian et trophée TVE à Chinchon.

En mars 1996,Marc débute en novillada piquée à Arnedo. Jusqu’à son alternative en juin 2000, Marc torée une grosse quarantaine de novilladas en France et en Espagne et là encore le novillero Nîmois triomphe très souvent en affrontant des ganaderias autant torista que torerista. Le 8 juin 2000, c’est le grand saut, Marc prend son alternative à Nîmes devant un lot âgé et âpre des hijos de Celestino Cuadri. Son parrain est le Mexicain El Zotoluco et le témoin, le Cordouan Jose Luis Moreno. Depuis ce jour, Marc est toujours sur la brèche et il affiche pratiquement 150 corridas au compteur.

Début en Espagne, le 20 aout 2000 à Benalmadena.
Début aux USA, le 1 juin 2002 à Escalon.
Début au Portugal, le 14 mars 2004 à Moita.
Début au Pérou, le 5 octobre 2006 à Cajabamba.
Début en Equateur, le 11 décembre 2006 à Valencia.
Début au Mexique, le 6 décembre 2016 à Kantunilkin.
La Colombie est le seul pays taurin où Marc n’a jamais posé ses zapatillas.
Marc a confirmé son Alternative à Madrid, le 7 septembre 2014, face à des toros de Jose Joaquin Moreno de Silva. Luis Miguel Encabo étant le parrain et Joselillo,le témoin.

Depuis quelques années, Marc organise un festival taurin à Samadet, dans les Landes, dont tous les profits sont reversés à l’Association de Pédiatrie du CHG de Mont de Marsan qui s’occupe d’enfants malades.

INFOS pour la Ganadería de Dominique Cuillé:

Depuis le décès de Philippe Cuillé en 2017, c’est sa femme Dominique qui mène la Ganadería de main de maître.

Finca
Grand Badon Salin de Giraud
Création 1994
Devise bleu jaune rouge
Origine Miranda de Pericalvo, JP Domecq


Le nombre de places est limité pour la tiente à la Ganadéria de Dominique Cuillé, nous vous conseillons de réserver au plus vite au mail suivant: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

(communiqué)