• 1

Arturo Macías : 15 ans d'Alternative...

b_250_200_16777215_10_images_actualites_2020_Mai_Visuel_AMacias_070520.jpgIl y a 15 ans, le rêve d'un jeune homme qui n'avait en tête qu'une idée, devenir matador, s'accomplissait le jour de son alternative, le 7 mai 2005, dans les Arènes Monumental d'Aguascalientes, dans le cadre de la Feria Nacional de San Marcos.

Macías, avec pour parrain José Luis Angelino et pour témoins de cet important après-midi, Israël Téllez et Pedro Gutiérrez «El Capea», combattait à cette occasion les toros de la ganadería de Xajay.
Le toricantano portait un beau costume tabac et or, le toro de l'alternative s'appelait "Cortijero", numéro 553, 481 kilos et Arturo, avec son cœur dans sa main, livra une faena émotionnelle, imprégnée de valeur, qui le conduit à une vuelta al ruedo que le public a fêté avec des applaudissements fournis.
S'en suivirent 15 ans de rêves, d'efforts, de sacrifices et de cornadas, qui ont forgé l'hidrocálido au fil du temps dans ce dur métier de dévouement constant, de toujours s'efforcer de rester au sommet de l'escalafón et au goût du public, ce qui l'a amené à avoir de nombreuses triomphes tout au long de sa carrière, dont un record enviable en Plaza de toros México de 9 grandes portes.

Arturo Macías sur le sujet commente:
"Vous me connaissez et vous savez tout de mon implication, merci pour ces 15 ans, merci pour votre patience pour votre fidélité. J'ai simplement voulu être très sincère, très honnête, je suis très reconnaissant à Dieu, à la vie de m'avoir permis d'accomplir ce rêve pour en faire une réalité. J'espère juste que Dieu me donnera l'opportunité de continuer à faire ce que j'aime le plus et je suis très reconnaissant à tout le public, pour la fidélité qu'il a toujours eu avec moi. Merci pour ces 15 ans, merci du fond du cœur d'être à mes côtés, de m'accompagner, d'aller côte à côte forger une carrière ensemble, ce que j'ai réalisé est aussi grâce à vous. »

(communiqué)