Rassemblement des aficionados du Sud-ouest à Dax...

  • Imprimer

©Philippe Latour
©Philippe Latour
Depuis quelques années, la corrida est attaquée par les groupuscules animalistes. Ces derniers sont allés d’échec en échec quand ils s’en sont pris à l’organisation même des courses de toros. Aucune de leurs actions, même les plus illégales comme l’envahissement des ruedos ou les tentatives d’incendie (Rion des Landes), n’a empêché l’organisation d’un seul spectacle taurin.

Le Conseil Constitutionnel a statué sur la légalité de la corrida en France.
Aujourd’hui, les groupes animalistes tentent une manœuvre indirecte en voulant interdire l’accès des mineurs aux arènes. Comme tout groupe sectaire, ils se parent d’une aura scientifique pour justifier leurs actions. Aura scientifique qui s’avère être mensongère et manipulatrice puisqu’aucune étude ne prouve que les enfants qui vont voir une corrida en sortent traumatisés au point de séquelles pathologiques. Le contraire est d’ailleurs en train d’être prouvé par une étude « neutre », par des scientifiques indépendants, et réalisée à la demande de l’UVTF et de l’ONCT.
Pour parvenir à leurs fins, les animalistes s’attachent les services de deux députées de la majorité présidentielle dont les compétences en matière de tauromachie et surtout de protection de l’enfance restent à démontrer.
L’Aficion française se mobilise pour protéger ce droit de tout parent à transmettre culture et valeurs à ses enfants. Les jeunes aficionados montent au créneau. Aux rassemblements de Nîmes, Arles et bientôt de Béziers s’est ajouté le premier (qui ne doit être le dernier) des aficionados du Sud-ouest. Il a été organisé par le groupe facebook « Aficion Gascogne Occitanie » présidé par Benoit Persillon.
A son appel ce sont 500 aficionados qui se sont réunis sur le parvis de la Mairie de la cité thermale.
Après une intervention du président du groupe organisateur, Madame Hélène Bonjean, la Maire de Dax a pris la parole rappelant son attachement et celui des élus à la défense de la tauromachie, élément incontestable de la culture gasconne. Ensuite, le Président de l’UVTF, Yves Ugalde, a rappelé combien la tauromachie est importante et fédératrice dans nos régions Il a rappelé les actions en cours destinées à contrer celles des Animalistes. André Viard, Président de l’ONCT, a apporté à l’assistance des éclairages clairs et précis sur le lien entre les deux députées de la majorité et les associations ou groupuscules animalistes. Sont ensuite intervenus Julien Lescarret pour les toreros et Nicolas Vergonzeanne pour la course landaise, elle aussi en grand danger avec une modification des versements URSSAF.
En conclusion, sont intervenus deux des fondatrices de l’Association des jeunes aficionados du Sud-ouest. Leur fougue, leur enthousiasme, la qualité de leur discours ont ému et rassurés les pus anciens . La relève est là et elle est de qualité.
L’ensemble des participants s’est ensuite rendu en cortège, à travers les rues de Dax, vers la statue du TORO qui est érigée à l’entrée du parc des Arènes.

Thierry Reboul

Voir le reportage photographique : Philippe Latour