• 1

1ère Assemblée Générale de la « Peña del Sol » Solalito…

b_250_200_16777215_10_images_actualites_2019_Janvier_Visuel_LosDelSol_310119.jpgAprès une année de fonctionnement et de soutien à leur novillero, cette équipe de jeunes a tenu son AG le vendredi 25 janvier dans les nouveaux locaux du siège, le Bar "Le Latino", bd miral Courbet à Nîmes.

Le bureau a présenté le bilan moral et financier, suivi des projets pour 2019.
Un premier déplacement important est prévu en autocar pour soutenir Solal à Magescq les 16 et 17 février. Très bon programme qui devrait donner toute satisfaction aux participants.
Une 2e action primordiale pour les finances du club est arrêtée au dimanche 10 mars : le Loto.
Il était temps de passer la parole à l’Adjoint à la Tauromachie, Frédéric Pastor, qui a tenu par sa présence à apporter son soutien et celui de la Municipalité à Solal, en profitant pour lui offrir deux muletas.
Au cours de ce week-end, Solalito est aussi allé à Méjanes le samedi matin pour l’Assemblée Générale des Clubs Taurins Ricard, en tant que lauréat des novilleros en non piquées Sud-Ouest comme Sud-Est ! Sur scène, il a reçu le prix du Sud-Ouest, celui du Sud-Est devant lui être remis plus tard.
En soirée, notre novillero a charmé tous les présents à l’AG de la Peña « Las Aficionadas » de Manduel, chère à sa présidente Danièle Bastide, qui a gâté elle aussi Solal en lui offrant une muleta.
Une très bonne aide matérielle pour ce début de temporada…
Le novillero nîmois n’a pas chômé en si peu de temps puisqu’il s’est rendu dimanche à la ganadería Turquay où il a tienté en compagnie de Pepe Moral du bétail de cet élevage. Solal a eu une vache pour lui et a tienté les autres derrière le maestro sévillan qui par ailleurs a aussi tué un toro.
Dès le lendemain, il s’est envolé pour l’Andalousie où l’attendait un tentadero chez Torrestrella, avant de retrouver son quotidien au sein de l’école taurine de Ruiz Miguel... Auparavant, il avait déjà participé à plusieurs tentaderos, notamment chez Cebada Gago et La Palmosilla, ce qui lui a permis de côtoyer entre autres Finito de Córdoba, Curro Díaz et Octavio Chacón. Une préparation active autant qu’enrichissante qui n’est pas près de se relâcher avant les premières échéances qui s’annoncent…

(Communiqué)