• 1

Zaragoza (14/10/2018) : Padilla, pour ses adieux aux ruedos espagnols et Manzanares triomphent d'une bonne corrida de Cuvillo - Talavante pinche deux faenas importantes et annonce son retrait...

©Coso de la Misericordia
©Coso de la Misericordia
Les matadores de toros Juan Jose Padilla et José María Manzanares sont sortis a hombros des arènes de Zaragoza après avoir chacun coupé deux oreilles d'une bonne corrida de Núñez del Cuvillo en clôture de la Feria del Pilar 2018.

Juan José Padilla, qui faisait ses adieux aux ruedos espagnols, a touché un premier Cuvillo juste de race auquel il a servi une faena "Padillesque" qui a impacté sur les gradins. Un mauvais maniement des aciers l'a certainement privé d'un premier trophée. Silence.
Le quatrième fut accueilli au fil des planches d'une larga de rodillas avant que le pirate de Jerez ne le banderille avec plus ou moins de réussite. La faena, brindée à ses enfants, débuta également genoux en terre. Avec toujours autant de générosité, Juan José Padilla se livra corps et âme face à ce très bon adversaire, avant un final spectaculaire au plus près des cornes et un estoconazo un peu longuet d'effet. Deux oreilles.

Le deuxième Núñez del Cuvillo fut superbement accueilli à la cape par José María Manzanares. Lors de la faena, cet exemplaire nommé "Aguaclara" comme son prédécesseur, s'avèra de bien meilleure qualité, répétant ses charges avec caste et bravoure dans la muleta de l'alicantin. Celui-ci instrumenta un trasteo empreint de classe et d'empaque, essentiellement sur le piton gauche de son adversaire qu'il coucha d'un estoconazo. Sur un dernier arreón le toro accrocha le banderillero Jesús Miguel González "Suso" qui sera été évacué à l'infirmerie où fut décelée une cornada interne. Oreille.
La réception du cinquième par José María Manzanares fut également toute de douceur et de suavité, le toro perdant malheureusement les mains en fin de série. Brindée à Padilla, la faena confirma dès les premiers muletazos la justesse de force de l'astado, qui malgré tout, dans la muleta de l'alicantin, trouva son rythme et se révéla noble avec de la classe, lui permettant d'enchaîner les passes au ralenti. Mort en deux temps d'un pinchazo et d'une demie-épée suffisante. Oreille.

Alejandro Talavante reçut le troisième de l'envoi à une main, avant de remater d'une media les yeux plantés sur les gradins. Il débuta sa faena au centre par cartucho de pescao, donnant le ton d'un trasteo de très haut niveau face à un bon Cuvillo, conclu d'un pinchazo et d'une entière trasera le privant d'un second trophée. Oreille.
Face au noble exemplaire sorti en sixième position, Talavante débuta sa faena par statuaires et poursuivit par des muletazos suaves et variés sur les deux pitones, sans trop obliger son adversaire pour ne pas qu'il proteste. Superbe séries de naturelles avant les manoletinas suivantes et un nouvel échec aux aciers le privant d'un triomphe tout acquis.
Peu de temps après, Alejandro Talavante annonçait sur son compte Twitter et contre toute attente, son retrait des ruedos pour une durée indéterminée...

 

Coso de la Misericordia, Zaragoza
Dimanche 14 octobre 2018
Dernière de la Feria del Pilar
Entrée : No hay billetes
Toros de Núñez del Cuvillo, bien présentés, bons en général, supérieurs les 2ème, 3ème et 4ème, justes de force les deux derniers et bas de race le premier, le seul non ovationné à l'arrastre, pour :

Juan José Padilla, silence après avis et deux oreilles après deux avis
José María Manzanares, oreille et oreille après avis
Alejandro Talavante, oreille et ovation après avis

Laurent ElTico Deloye

Voir le reportage photographique : Coso de la Misericordia